Chargement
SUCRES AJOUTÉS : C’EST RÂPÉ POUR LES CAROTTES !

SUCRES AJOUTÉS : C’EST RÂPÉ POUR LES CAROTTES !

Plusieurs articles ont repris l’initiative de Thomas Clouet, auteur et chroniqueur culinaire, de photographier plusieurs aliments avec leurs équivalents en  cuillères de sucre, et de les partager sur son blog, sur Facebook ou encore Instagram.

Nous croyons beaucoup à la pédagogie et à l’information pour faire des choix alimentaires éclairés, mais pour certains aliments, il n’est pas certain que d’afficher des équivalents cuillères de sucre soit la bonne approche.

Exemple, ces carottes râpées dont la photo est accompagnée d’une légende [1] :

carottes-bonduelle

 

« 1 barquette de 320g de carottes râpées Bonduelle contient 2,6 cuillères à café de sucre soit 12,8g »

Il ne faut pas confondre sucres ajoutés et sucres naturellement présents et surtout, attention à la portion considérée !

 

Pour vérifier la teneur en sucres, on peut regarder directement dans le tableau des valeurs nutritionnelles à la ligne « glucides, dont sucres ». Dans l’exemple des carottes Bonduelle, on a bien 4 g de sucres pour 100 g. C’est bien  12,8 g soit environ 3 cuillères mais si l’on mange toute la barquette de 320 g ! Pour rappel, une portion de fruit ou de légumes selon le PNNS, c’est 80 g ; la barquette représente à elle seule 4 portions, c’est énorme..

Ces 12,8 g de sucres par barquette, c’est le sucre naturel de la carotte avec moins de 1% de sucre ajouté dans la sauce (Anses, Table de composition nutritionnelle des aliments, CIQUAL 2017).

Et puis, cela ne nous semble pas une bonne idée de représenter des carottes râpées par des équivalents sucre en poudre. Ici, on aime bien le sucre, c’est clair, et le sucre naturellement présent dans les carottes, c’est le même saccharose. Mais pour les enfants, une carotte doit rester une carotte, pas un vecteur de sucre en poudre !

 

« …ce qui représente […] 51% de nos apports journaliers en sucre selon les dernières recommandations de l’OMS »

 

 

 

La recommandation de l’OMS ne porte que sur les sucres ajoutés.

 

 

C’est bien là tout le problème de convertir les sucres totaux en cuillères de sucre : on finit par croire que l’ensemble des sucres sont des sucres ajoutés. On compare alors ce qui n’est pas comparable.

L’Organisation Mondiale de la Santé recommande de limiter la consommation de sucres libres (= sucres ajoutés + sucres naturels des jus de fruits) à 10 % de nos calories, soit environ 50g par jour. Elle a complété cette limite forte par une limite conditionnelle (basée sur une faible qualité de preuves) à 5% des calories, soit 25g par jour.

Ces limites ne portent que sur les sucres ajoutés. On ne peut donc pas les comparer à la valeur des sucres totaux, qui inclut aussi les sucres naturellement présents dans la carotte.

Voir notre vidéo pour en savoir plus sur les sucres naturellement présents ou ajoutés

 

Si pour certains produits comme les bonbons et les sodas l’équivalence sera juste, pour d’autres produits à base de légumes – soupe, sauce tomate, carottes râpées, … – ou de produits laitiers – yaourt à boire, yaourt aromatisés, sauce… – ou des produits avec une combinaison d’ingrédients – sandwich, pizzas, … – il ne faut pas oublier que le produit peut contenir des sucres naturellement présents.

Nous sommes cependant d’accord sur un point : il n’est pas toujours facile de  s’y retrouver entre les différentes définitions et encore moins d’évaluer la part de sucres ajoutés dans les sucres totaux.

 

 


[1] Blog Thomas Clouet

Pas de commentaire

Laisser un commentaire