Chargement
« SUCRE, LE DOUX MENSONGE » : DÉCRYPTAGE

« SUCRE, LE DOUX MENSONGE » : DÉCRYPTAGE

Documentaire de Michelle Hozer, diffusé sur ARTE le 13 octobre 2015 (TO : Sugar Coated), rediffusé le 1er août 2017

Bon, l’affaire est entendue dès le début du documentaire : il s’agit bien d’un procès à charge contre le sucre ! Musique, images d’archives et interviews sont assemblées pour faire peur et démontrer la culpabilité du sucre.

En vedette et fil rouge, le Docteur Robert Lustig, endocrinologue de l’université de Californie, qui est bien connu pour ses prises de position virulentes contre le sucre. Il affirme d’ailleurs en début d’émission : « le sucre est toxique, j’en suis persuadé !». Curieusement, ses propos sont moins péremptoires quand il doit développer : « c’est bien l’excès de sucre qui pose problème, pas le sucre en lui-même, il ne faut pas en consommer plus que nécessaire ». Attention aux excès en tout, nous sommes d’accord !

Pêle-mêle, retour sur quelques affirmations relevées dans l’émission…

  • « Il existe de nombreuses appellations pour les sucres ajoutés aux aliments » :

VRAI

Sucre, sirop de glucose-fructose, miel, sirop d’érable, sucre inverti, sirop d’agave, sucres de fruits, etc., les appellations sont nombreuses pour désigner les sources de sucres ajoutés dans la liste des ingrédients. Mais la quantité totale de sucres n’est pas cachée, elle figure par portion ou pour 100g dans la déclaration nutritionnelle, déjà présente au dos de bon nombre d’aliments et qui sera obligatoire fin 2016.

Voici les bonnes définitions pour éviter les confusions entre sucre, sucres et glucides.

 

  • « Depuis 30 ans, l’industrie a augmenté les doses de sucre », « les produits sucrés ont doublé en 30 ans » :

VRAI   et       Faux-09

Ce qui est juste, c’est que la part des produits sucrés « tout faits » a augmenté dans notre alimentation, celle de produits faits maison diminuant d’autant. Mais une confiture, un gâteau ou une limonade sont aujourd’hui plutôt moins sucrés qu’il y a 30 ans. Au bout du compte, nos apports en sucres en France ne bougent pas depuis près de 50 ans !

 

  • « Les sucres se transforment en gras » :

    A nuancer

C’est dit à plusieurs reprises dans le documentaire, fort heureusement le Dr Lustig précise que ce phénomène n’intervient que pour des consommations de sucres excessives. Ce mécanisme, appelé lipogénèse, concerne bien la transformation du glucose ou du fructose en acide gras dans les cellules du foie ou du tissu adipeux. Mais cela n’intervient qu’avec des consommations très élevées de sucres ou de glucides (au-delà de 30% de nos calories pour le fructose par exemple) et reste de faible intensité (quelques grammes de gras synthétisés). Et au passage, le foie gras d’oie ou de canard n’est pas produit avec du sucre mais avec une suralimentation en grain de maïs (le glucide, c’est l’amidon) !

Conclusion : Sucres et santé, c’est bien une question de modération ou d’excès. Et finalement, les nuances dans les propos des interviewés sont bien là. Mais il faut écouter très attentivement ce documentaire, qui demeure très « américain » par le style et les faits évoqués !

A noter qu’un autre avis a été donné sur ce documentaire par le média américain médical MedPage Today.

 


Pour en savoir plus :
Voir l’article Adopter un bon équilibre alimentaire
Voir l’article Les sucres se transforment-ils en graisse ?

 

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire