Loading
SUCRE AU JT : LA CHASSE AUX ERREURS !

SUCRE AU JT : LA CHASSE AUX ERREURS !

« Alimentation : La chasse au sucre » : le JT de France 2 commençait pourtant avec une importante question d’actualité, la crise dans le secteur sucrier français. C’est dommage, le sujet devient vite anxiogène, avec le sucre qui serait « masqué et sournois ».

En différenciant bien « le sucre » « des sucres », on retrouve l’équilibre !

 

Carottes râpées : « Ben on va regarder, on a 4 g de sucres ajoutés »

 

Ce sont très majoritairement des sucres naturellement présents !

 

Ben, on a regardé, le Monsieur de Foodwatch s’est trompé sur les carottes râpées ; il montre le tableau nutritionnel avec la ligne « Glucides dont sucres ». Vu sur Openfood Facts, un produit similaire comporte bien 4 g/100 g de sucres mais ce sont les sucres totaux des carottes râpées, très majoritairement les sucres de la carotte et non pas les sucres ajoutés.

 

jt-france-2

 

En regardant de plus près la liste des ingrédients, il y a bien un peu de sucre ajouté, un peu plus que le jus de citron (0,6%) et un peu moins que le sel (0,7%) – comme l’indique l’ordre des ingrédients.

Alors être vigilant sur les apports en sucres on est d’accord, mais attention à bien interpréter les étiquettes.

Valeurs nutritionnelles pour des carottes râpées avec sauce :

valeurs-nutritionnelles-carottes-avec-sauce

 

 

 

 

 

 

 

liste-ingredients-carottes-avec-sauce

 

 

 

 

 

 

Cet autre exemple de carottes « nature », sans aucun ajout de sauce ni sucre, illustre bien que tous les sucres (ajoutés et naturellement présents) ne sont pas du sucre !

Valeurs nutritionnelles pour des carottes râpées sans sauce :

valeurs-nutritionnelles-carottes-sans-sauce

liste-ingredients-carottes-sans-sauce

 

 

 

 

 

 

 

« 50 appellations différentes pour le sucre dont sirop de sorbitol »

 

Le sucre = le saccharose

 

 

« Le sucre avance masqué, il peut être sournois » nous dit le reportage : drôle de tournure, le sucre n’est pas une personne !

 50 noms différents pour le sucre ? C’est ce qui est repris et recopié d’après un comptage d’un auteur nord américain qui incluait tous les noms du vrai sucre : sucre de canne, sucre glace, sucre de betterave, sucre roux, sucre muscovado, etc. (Voir notre billet à ce sujet). Cela semble élevé, 20 ou 30 noms pour les sucres ajoutés semble plus réaliste : sucre (le « vrai » saccharose extrait de betterave ou de canne), sirops de glucose, miel, sirop d’agave, lactose, etc.

En tout cas, contrairement à ce qui est avancé, le sirop de sorbitol n’est pas un sucre. C’est un polyol (glucide modifié), qui sert soit comme stabilisant soit comme édulcorant.

 

« Avec une 15aine de morceaux de sucre par jour, nous consommons 4 fois plus que ce que recommande l’OMS »

 

sucre ≠ sucres libres

 

 

Le morceau de sucre N°4, le plus courant, c’est 5,5 g. La « consommation » évoquée en introduction par Laurent Delahousse serait donc de 82,5 g/j. Mais des grammes de quoi au fait ?

Car l’OMS recommande un apport en sucres libres (sucres ajoutés et sucres des jus de fruits) inférieur à 10% de nos calories quotidiennes, soit environ 50 g/j de sucres libres. Nos consommations en France sont en moyenne de 53 g/j : ce n’est pas 4 fois supérieur.

Pour l’ANSES, le seuil est établi pour les sucres totaux hors lactose des produits laitiers, avec une limite de 100 g/j pour les adultes et ados et inférieure pour les classes d’âge enfants. Nos consommations en France selon l’ANSES sont en moyenne de 75-80 g/ de sucres hors lactose. Ici encore, ce n’est pas 4 fois plus.

Lorsque l’on compare des consommations avec des recommandations, on comprend bien toute l’importance de différencier « sucre » et « sucreS ».

Le reportage conclut avec un bilan de la journée à 18 morceaux de sucre !

Les repas et en-cas donnés en exemple, à base de soda, barre chocolatée et hamburger font évidemment exploser le compteur « sucres ». Nous avons fait l’exercice d’une journée de consommation respectant tout à la fois les critères PNNS d’équilibre alimentaire et celui de l’apport recommandé de l’OMS avec 50 g/ de sucres libres : c’est possible et cela autorise même des petits plaisirs sucrés.

 

50g-sucres-libres

Conclusion : supprimer le sucre et le remplacer par des concombres et des poivrons au goûter ? Cela nous semble être bon pour des radicaux du radis. Mais il y a sans doute une voie médiane comme le suggère l’ANSES, c’est celle d’une consommation raisonnée, où les gâteaux, ce n’est sûrement pas tout le temps, tous les jours, mais en alternance avec des fruits, du pain, du chocolat. Never say never.

1 Comments

Laisser un commentaire

 

  • Henri
    27 mars 2020

    MArrant de dire  » Ce sont uniquement des sucres naturellement présents ! » dans votre titre puis de mettre « n regardant de plus près la liste des ingrédients, il y a bien un peu de sucre ajouté, un peu plus que le jus de citron (0,6%) et un peu moins que le sel (0,7%) – comme l’indique l’ordre des ingrédients. »

    Du coup votre factchecking est faux ?

    A bon entendeur

Centre de préférences de confidentialité

Cookies strictement nécessaires

Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site web et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Ils ne sont généralement qu'activés en réponse à des actions que vous effectuez et qui correspondent à une demande de services, comme la configuration de vos préférences de confidentialité, la connexion ou le remplissage de formulaires. Vous pouvez configurer votre navigateur pour bloquer ou être alerté de l'utilisation de ces cookies. Cependant, si cette catégorie de cookies - qui ne stocke aucune donnée personnelle - est bloquée, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

PHP - Cookie de session, gdpr[allowed_cookies], gdpr[consent_types]

Advertising

Cookies de performance

Ces cookies nous permettent de déterminer le nombre de visites et les sources du trafic sur notre site web, afin d'en mesurer et d’en améliorer les performances. Ils nous aident également à identifier les pages les plus / moins visitées et à évaluer comment les visiteurs naviguent sur le site. Toutes les informations, collectées par ces cookies, sont agrégées et donc anonymisées. Si vous n'acceptez pas cette catégorie de cookies, nous ne pourrons pas savoir quand vous avez réalisé votre visite sur notre site web.

_ga, _gat, _gid

Other