Loading
PEUT-ON VIVRE SANS SUCRE AJOUTÉ ?

PEUT-ON VIVRE SANS SUCRE AJOUTÉ ?

 

12 avril 2016, JT 20h00 : “Peut-on vivre sans sucre ajouté?“. C’est la question que s’est posée une journaliste de France 2 …

 

France2 : « il y a aussi du sucre dans les pistaches, c’est incroyable,! ».

Faux-09

C’est comme sorti du cœur et annoncé au JT de France2 par la journaliste qui tente de vivre une semaine « sans sucre ajouté ».

Du sucre ajouté dans les produits sucrés, c’est légitime ; du sucre dans la sauce tomate, passe encore (pour couper l’acidité), mais du sucre ajouté dans les pistaches, est-ce possible ?

En fait, la journaliste de France2 fait la confusion classique entre sucres naturellement présents et sucres ajoutés. Et dans le cas précis des pistaches salées, il y a 0 sucre ajouté, la liste des ingrédients est on ne peut plus simple : des pistaches pour 98% et du sel !

Pourquoi cette confusion ? La journaliste a lu le tableau des valeurs nutritionnelles, qui fait apparaître la ligne « Glucides dont Sucres ». Or, les pistaches salées et séchées sont constituées en moyenne de 12% de glucides, dont un peu d’amidon et 6% de sucres. Mais ce sont des sucres naturellement présents .

De manière analogue, la journaliste vide ses placards et « découvre » la présence de sucre(s) dans la soupe ou dans le thon au naturel. Sans doute, il s’agit là encore de sucres naturellement présents, apportés par les légumes de la soupe ou par la chair du thon. Mais à vérifier selon le produit.

 

 

France 2 : Le sucre caché apparaît sous les appellations : « sirop de glucose, sucre, lactose ou encore methylcellulose »

A nuancer

Manions le paradoxe : les sucres vraiment cachés sont les sucres naturellement présents, qui n’apparaissent pas dans la liste des ingrédients. A la différence du sucre ajouté, les sucres apportés par les fruits ou les légumes sont en effet « inclus » dans l’ingrédient fruit ou légumes !

Bref, c’est la loi, la liste des ingrédients mentionne tous les sucres ajoutés, en les citant par leur petit nom : sucre (c’est le saccharose extrait de la betterave ou de la canne), sirop de glucose (extrait de l’amidon de blé ou de maïs), lactose (extrait du lactosérum du lait). Ce sont des sucres ajoutés. Mais ici, signalons un bug : la méthylcellulose annoncé comme un sucre par France 2 est en fait un additif gélifiant (E461), rien à voir ! La terminaison en « ose » ne garantit pas qu’il s’agit d’un sucre. OK, OK, c’est bien compliqué.

Bon appétit malgré tout !

 

 

No Comments

Leave a Reply