Loading
LE CHIFFRE DU JOUR : 70 KG (DE SUCRE)/SECONDE ?

LE CHIFFRE DU JOUR : 70 KG (DE SUCRE)/SECONDE ?

Dans son journal de la mi-journée du 7 mai 2019, M6 proposait un sujet économique sur le marché du sucre (à 21’03) et les annonces récentes concernant le devenir de sites de production de sucre de betterave en France.

Si certains arguments présentés pour expliquer cette crise étaient pertinents (fin des quotas sucriers, production mondiale en forte hausse, effondrement des prix du sucre), le sujet bascule ensuite brutalement sur un mini-procès des effets du sucre sur la santé. Etrange et plein de raccourcis qui méritent un mini-décryptage.

La demande du sucre a augmenté de 46% en 30 ans ; on en consomme 70 kg/seconde en France.

En France, la demande de sucre est plutôt stable.

L’augmentation indiquée est juste pour les volumes de sucre vendus à l’échelle mondiale et concerne surtout les pays d’Afrique et d’Asie. Globalement, la demande de sucre est plutôt stable, tout particulièrement en France où elle ne bouge pas depuis plus de 50 ans !

M6 affiche une consommation de 70 kg de sucre par seconde, le poids d’un homme, est-ce possible ?!  En faisant le calcul, on aboutit à 2,2 millions de tonnes par an et c’est bien l’estimation annuelle des ventes de sucre en France.

Ainsi, 70 kg/seconde, c’est pour l’ensemble des Français, ce qui revient à 1 milligramme par seconde et par personne ; ça fait moins peur !

En savoir plus sur la différence entre ventes et consommations réelles de sucre.

 

Comme une drogue, le sucre crée une dépendance

Chez l’homme, aucune addiction spécifique au sucre n’a été démontrée.

Le sucre et les produits sucrés participent aux plaisirs de la table et nous pouvons fort heureusement éprouver du plaisir sans verser dans une dépendance analogue à celle des drogues dures. Pour certaines personnes, la recherche du réconfort apporté par les aliments sucrés ou gras et sucrés conduit à une perte de contrôle sur la fréquence et les quantités consommés.

Chez l’homme, on n’a pas montré d’addiction spécifique provoquée par le sucre ni d’ailleurs par d’autres aliments. Certaines consommations alimentaires compulsives seraient plutôt à rapprocher d’addictions sans drogue, encore appelées addictions comportementales, comme il en existe pour les jeux vidéo.

En savoir plus.

 

Le sucre est à l’origine de l’obésité, du diabète

La relation est sans doute plus complexe. Les instances sanitaires comme l’OMS et l’ANSES le disent clairement : les études « ne montrent pas d’association avec la consommation de sucres lorsque l’apport énergétique des sujets est contrôlé ». Autrement dit, il n’y a pas d’effet spécifique des sucres sur la prise de poids.

Mais il est bien clair que les excès de sucres contribuent à l’excès d’apport énergétique, donc à terme à la prise de poids.   

Quant au diabète, trouble de l’assimilation du glucose sanguin, il est montré qu’une alimentation riche en sucres et particulièrement en boissons sucrées augmente le risque de diabète de type 2. Mais ici encore, l’effet direct des sucres est controversé et serait plutôt en lien avec la prise de poids qu’ils peuvent occasionner.

En savoir plus sur sucre et diabètes de type 1 / type 2.

 

Le sucre favorise le développement de certains cancers

Les sucres n’ont pas un effet direct sur le risque de cancer

 

Les chercheurs du réseau NACRe (National Alimentation Cancer Recherche) ont identifié les facteurs nutritionnels associés au cancer :

  • Cinq facteurs augmentent le risque de cancer : boissons alcoolisées, surpoids et obésité, viandes rouges et charcuteries, sel et aliments salés, compléments alimentaires à base de bêta-carotène ;
  • Cinq facteurs diminuent le risque de cancer : activité physique, fruits et légumes, fibres alimentaires, produits laitiers, allaitement.

A l’instar du diabète, les sucres n’ont pas un effet direct sur le risque de cancer mais c’est leur apport en excès qui, en entraînant une prise de poids, va augmenter le risque de cancer. 

https://www6.inra.fr/nacre/Prevention-primaire/Objectifs-prioritaires-pour-la-prevention-nutritionnelle-des-cancers

Category: Actualité

No Comments

Laisser un commentaire

 

Centre de préférences de confidentialité

Cookies strictement nécessaires

Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site web et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Ils ne sont généralement qu'activés en réponse à des actions que vous effectuez et qui correspondent à une demande de services, comme la configuration de vos préférences de confidentialité, la connexion ou le remplissage de formulaires. Vous pouvez configurer votre navigateur pour bloquer ou être alerté de l'utilisation de ces cookies. Cependant, si cette catégorie de cookies - qui ne stocke aucune donnée personnelle - est bloquée, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

PHP - Cookie de session, gdpr[allowed_cookies], gdpr[consent_types]

Advertising

Cookies de performance

Ces cookies nous permettent de déterminer le nombre de visites et les sources du trafic sur notre site web, afin d'en mesurer et d’en améliorer les performances. Ils nous aident également à identifier les pages les plus / moins visitées et à évaluer comment les visiteurs naviguent sur le site. Toutes les informations, collectées par ces cookies, sont agrégées et donc anonymisées. Si vous n'acceptez pas cette catégorie de cookies, nous ne pourrons pas savoir quand vous avez réalisé votre visite sur notre site web.

_ga, _gat, _gid

Other