Loading
HALLOWEEN : LE SUCRE JETTERAIT-IL UN SORT A NOS ENFANTS ?

HALLOWEEN : LE SUCRE JETTERAIT-IL UN SORT A NOS ENFANTS ?

A l’approche d’Halloween, on lit souvent que les bonbons excitent les enfants ou les rendent hyperactifs. C’est FAUX !

Le sucre excite-t-il nos enfants ?

Faux-09

Pourtant, on a tous en tête des images d’enfants (pas les nôtres, bien sûr !) se jetant sur des bonbons et l’on peut aussi penser que le « shoot » de glucose va stimuler leur activité.

Mais voilà, la science a parlé, et malgré les nombreuses études et revues scientifiques sur le sujet depuis des années, il n’y a aucune association établie entre la consommation de bonbons et l’hyperactivité des enfants (voir références plus bas).

Il ne faut bien sûr pas confondre une surexcitation passagère à la vue de crocodiles en gélatine et la véritable hyperactivité. En France, on estime entre 3,5 et 5 % le pourcentage d’enfants de 6 à 12 ans souffrant de véritables troubles de déficit de l’attention ou d’hyperactivité (TDAH), reconnus comme un problème de santé publique (Pour en savoir plus,  http://www.tdah-france.fr/).

La prise en charge  des TDAH est multimodale ; en dehors des traitement médicamenteux et des thérapies comportementales, les interventions nutritionnelles montrent peu d’effets au niveau de restrictions alimentaires mais sont plus prometteuses avec des supplémentations en acides gras omega3 ou d’autres micronutriments.

 

Cette croyance associant sucre et hyperactivité est surtout en vigueur dans les pays anglo-saxons.

Aussi, à l’approche d’Halloween, gardons le meilleur de cette occasion festive. Jetons un sort aux idées reçues et profitons (nous aussi les grands) des bonbecs, sans peur et sans excès.

 

Références :

J.G. Millichap, M.M. Yee, Pediatrics, 2012, The Diet Factor in Attention-Deficit/Hyperactivity Disorder,

ML Wolraich et al., JAMA,  1995, The effect of sugar on behavior or cognition in children. A meta-analysis.

J. Stevenson et al, 2014, J Child Psychol Psychiatry, Research review: the role of diet in the treatment of attention-deficit/hyperactivity disorder.

 

Quelle attitude adopter vis-à-vis des bonbons ?

Il est aujourd’hui reconnu qu’un style éducatif imposant trop de restrictions ou à l’inverse trop laxiste empêche les capacités naturelles de l’enfant à réguler ses apports alimentaires en fonction de ses besoins. Certes, en toute théorie, un enfant n’a pas « besoin » de bonbon pour bien grandir, mais trop d’interdits peuvent susciter des frustrations et des craquages inopinés. Halloween est une fête, accompagnons les enfants et soyons effrayants pour les déguisements sans être effrayés par les bonbons.

Un peu de distraction pour finir : régalez-vous avec la Bande dessinée du Pharmachien sur le sujet : Le sucre rend-il les enfants hyperactifs ?

 

No Comments

Leave a Reply