Chargement
QUELQUES ALIMENTS SUCRÉS COMPARÉS

QUELQUES ALIMENTS SUCRÉS COMPARÉS

Dans son article du 14 juin, le Journal des Femmes met en avant « 30 aliments sucrés comparés » en détaillant les teneurs en sucres (ou plutôt en glucides, mais nous y reviendrons) de différents couples d’aliments. L’article a le mérite de souligner d’autres points intéressants de la composition de ces aliments mais on reste un peu sur notre faim. Il semble que cet article soit une reprise à l’identique d’un article daté du 11 juin 2013 (selon la recherche Google), comme quoi l’ouverture de la saison des maillots reste un bon marronnier pour les magazines féminins…

« Aliment le plus sucré : l’orange. Pourquoi c’est sucré ? On le sait, les fruits sont naturellement sucrés ».

VRAI      mais            A nuancer

Un rappel de bon sens, ces sucres que l’on compare à la loupe sont naturellement présents dans les fruits (et non des additifs cachés). Mais cela soulève une autre question, quelle est la pertinence de comparer les teneurs en sucres de deux aliments dont l’un (l’orange) est habituellement mangé « nature » alors que l’autre (le pamplemousse) est traditionnellement consommé avec du sucre ajouté ?

 

« Le sorbet quant à lui, n’est que eau, sucre et fruits. Il est, par conséquent, bien plus sucré que la crème glacée qui n’en reste pas moins assez grasse et calorique (184 kcal pour 100 g contre 123 kcal pour un sorbet). Qu’il s’agisse de crème glacée ou de sorbet : à consommer donc avec modération ! »

VRAI

On est d’accord ! Le sorbet est plus sucré que la glace mais moins gras et moins calorique donc focaliser le débat sur le sucre n’est pas très pertinent. Tous les aliments apportent des nutriments différents et c’est la complémentarité et la variété qui fait l’équilibre, sans oublier la taille de la portion…

 

« Mousse au chocolat : 18,2 g de glucides pour 100 g.  Tiramisu : 37,5 g de glucides pour 100 g ».

VRAI     mais            A nuancer

OK avec ces valeurs mais encore une fois, on entretient la confusion entre glucides et sucres (qui sont une partie seulement des glucides). Un tiramisu contient bien 37,5 g de glucides/100g… mais 21.1 g de sucres/100g (la différence étant due aux glucides complexes des biscuits). Quant à la mousse au chocolat, elle apporte18,2 g de glucides pour 100g mais avec  17,2 g de sucres/100g. Le « match sucré » de la teneur en sucres est donc plus serré que ce que laisse croire l’article.

 

« […] Mais attention à l’excédent de glucides non utilisé par l’organisme pour son énergie et qui peut alors être stocké sous forme de graisses ».

A nuancer

Notre corps est une fantastique machine à transformer les aliments (même les graisses et les protéines) en glucose, sa source d’énergie préférée. Mais ce glucose est quasiment intégralement utilisé ou stocké sous forme de glycogène. En cas d’excédent durable, seule une partie peut effectivement être transformée en graisse.

ExtraitSucreSurpoids
S’il est pertinent de regarder les intérêts relatifs des aliments, cette comparaison n’a de sens que si elle est globale et ne s’arrête pas à un seul critère (que ce soit la teneur en sucres, en glucides ou en calories). Et chaque aliment peut alors trouver sa juste place dans nos assiettes, le corps ayant besoin de glucides, de protéines, de lipides, de vitamines et minéraux…et de plaisir !

 


 

A consulter également

L’article « Les sucres se transforment-ils en graisse ? »

Pas de commentaire

Laisser un commentaire